Plus de 3.000 chambres réservées aux patients de COVID-19

AKP Phnom Penh, le 25 mars 2020 —

Le Cambodge a réservé plus de 3.000 chambres pour les patients de COVID-19, selon le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn.

S’exprimant lors d’une rencontre ce matin au Palais de la Paix, à Phnom Penh, avec des médecins cambodgiens volontaires pour combattre la pandémie de COVID-19, Samdech Techo Hun Sèn a déclaré que plus de 3.000 chambres d’hôtels, de bâtiments scolaires, de dortoirs et d’autres bâtiments publics dans tout le pays avaient été arrangés pour accueillir les patients de COVID-19.

Pour la capitale de Phnom Penh, il y a quatre endroits prêts pour les patients de COVID-19, dont l’hôpital de l’amitié khméro-soviétique, le centre de santé Chak Angrè, l’hôpital militaire Preah Ket Mealea et le Great Duke (ancien hôtel Intercontinental cinq étoiles).

Le chef du gouvernement royal a souligné que tous les patients, quelle que soit leur nationalité, testés positifs pour COVID-19 au Cambodge, ont un accès gratuit au traitement.

Selon lui, le Cambodge compte plus de 20.000 praticiens de la santé, dont plus de 2.000 sont prêts à lutter contre la pandémie de COVID-19.

Samdech Techo Hun Sèn a ajouté que le recrutement de praticiens de la santé bénévoles cette fois-ci fait partie de l’engagement du gouvernement royal à combattre la pandémie de COVID-19 dans le Royaume.

Jusqu’à ce matin, le Cambodge a enregistré 93 cas confirmés de COVID-19, dont six ont été guéris : quatre Cambodgiens de 41 à 61 ans, un touriste chinois de 60 ans et une touriste britannique de 65 ans.

Depuis le premier cas détecté dans la province de Preah Sihanouk vers fin janvier, COVID-19 a maintenant frappé 13 provinces et capitale du Cambodge.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, il y a au total 375.498 cas confirmés de COVID-19 avec 16.362 décès dans 195 pays à travers le monde.

Par C. Nika