Le Cambodge et le Japon signent l’échange de note de 310 millions de dollars pour le développement social et économique du Cambodge

AKP Phnom Penh, le 24 mars 2020 —

Un échange de notes sur le soutien financier d’environ 310 millions de dollars américains du Japon pour le développement économique et social au Cambodge a été signé ce matin au Palais de la Paix, à Phnom Penh.

Prak Sokhonn, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et Mikami Masahiro, ambassadeur japonais au Cambodge, étaient les signataires.

La cérémonie de signature a été présidée par Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge.

Selon un communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, l’échange de notes porte sur la mise en œuvre de trois projets d’aide non remboursable et de deux projets de prêts de concession.

Les subventions sont destinées au projet d’expansion du système d’approvisionnement en eau potable dans la ville de Takhmao, province de Kandal (environ 31 millions de dollars), au projet d’intégration du déminage et de l’assistance aux victimes des mines (environ 9 millions de dollars) et au programme de développement économique et social (environ 2,7 millions de dollars).

Les deux projets de prêts concernent l’amélioration de la Nationale 5 pour la section Thlea Ma’am-Battambang et Sri Sophorn-Poïpet (environ 161 millions de dollars), et pour Prêk Kdam-Thlea Ma’am (environ 106,5 millions de dollars).

Ce soutien financier de la part du gouvernement du Japon contribuera de manière significative à promouvoir le développement économique et social du Royaume du Cambodge et renforcera davantage les liens d’amitié et de coopération entre les deux nations, a souligné le communiqué de presse.

Le Japon est un grand bailleur de fonds pour le développement du Cambodge, et un acheteur et un investisseur principal dans le Royaume.

Par C. Nika