La taxe à l’exportation de caoutchouc ajustée

AKP Phnom Penh, le 18 mars 2020 —

La taxe à l’exportation de caoutchouc a été ajustée dans le but de réduire le coût du produit, contribuant ainsi à rehausser sa compétitivité sur le marché.

Dans un sous-décret signé récemment par Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, l’exportation de caoutchouc ne sera pas taxée si le prix de caoutchouc sur le marché est inférieur à 1.400 dollars américains la tonne.

L’exportation d’une tonne de caoutchouc est taxée à 25 dollars lorsque le prix du produit dépasse 1.400 dollars, et à 200 dollars la tonne quand le prix est de plus de 3.500 dollars la tonne, a indiqué la même source.

La taxe à l’exportation sur le caoutchouc nouvellement ajustée entrera en vigueur en avril prochain.

Actuellement, le caoutchouc coûte moins de 1.000 dollars la tonne, donc l’exportation n’est pas taxée.

A noter que le Cambodge a exporté 282.071 tonnes de caoutchouc sec en 2019, soit une augmentation de 30% contre 217.501 tonnes l’année précédente, selon le rapport du ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche.

Le Royaume a gagné environ 377 millions de dollars grâce aux exportations du produit en 2019, soit une hausse de 31,8% contre 286 millions de dollars l’année précédente, selon le rapport annuel du ministère.

Une tonne de caoutchouc sec a coûté en moyenne 1.336 dollars en 2019, soit environ 19 dollars de plus qu’en 2018.

Par C. Nika