COVID-19: Le Cambodge fera de son mieux pour empêcher la transmission communautaire

AKP Phnom Penh, le 18 mars 2020 —

Le ministère de la Santé et les institutions compétentes feront de leur mieux pour empêcher la transmission communautaire, car le nombre de cas confirmés au Cambodge étant passé à 35 ce matin.

La détermination a été soulignée le 18 mars par Ly Sovann, directeur du Département de contrôle des maladies transmissibles et porte-parole du ministère de la Santé.

Jusqu’à ce matin, à 11h20, il n’y a pas encore de signe de transmission communautaire, mais il y a une possibilité parce qu’un groupe de Khmers musulmans, qui étaient revenus d’un événement religieux en Malaisie, ont participé à différents rassemblements religieux dans leurs communautés respectives et ont voyagé d’un lieu à l’autre, a-t-il expliqué.

« Avec cette possibilité, nos experts feront de leur mieux pour empêcher la transmission communautaire en suivant ce cas 24 heures sur 24 », a affirmé Ly Sovann.

Le porte-parole a profité de cette occasion pour encourager le peuple à appeler le 115 pour toute question relative à la pandémie de COVID-19.

A noter que Parmi les 35 cas confirmés, il y a 22 Cambodgiens, 3 Britanniques, 2 Français, un Canadien, un Belge, 5 Malaisiens et un Chinois déjà guéri.

Par C. Nika