Tous les établissements scolaires au Cambodge doivent prendre plus tôt les vacances de Nouvel An

AKP Phnom Penh, le 16 mars 2020 —

Le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports a rendu public ce matin une directive conseillant aux établissements scolaires à tous les niveaux au Cambodge, tant publics que privés, de prendre plus tôt les vacances du Nouvel An khmer.

La mesure, qui entrera en vigueur à parti du 16 mars jusqu’à nouvel ordre, vise à prévenir et à contenir de manière urgente la propagation de la pandémie de COVID-19, a souligné la directive.

Les services municipal et provinciaux de l’éducation, de la jeunesse et des sports doivent nommer chacun un groupe de travail sur la prévention de COVID-19 pour surveiller et signaler chaque jour au ministère tout cas possible survenu au personnel éducatif et aux élèves/étudiants.

Le ministère a également demandé aux parents et aux tuteurs d’encourager leurs enfants à appliquer l’auto-apprentissage à la maison, à prendre bien soin d’eux et à éviter les lieux à haut risque potentiel pour COVID-19 tels que la piscine publique, le centre de fitness, la cour de récréation, etc.

A rappeler que le 14 mars dernier, le ministère a fait une annonce similaire, mais uniquement pour les établissements d’enseignement général dans la capitale de Phnom Penh et la ville de Siem Reap.

Le Cambodge compte actuellement 12 cas confirmés de COVID-19 dont un touriste chinois qui a été guéri avec succès et rentré à son pays d’origine, un Cambodgien dans la province de Siem Reap, trois touristes britanniques, un Canadien, un Belge, un Français et son bébé de quatre mois, un Cambodgien de retour de France et deux musulmans cambodgiens dans la province de Preah Vihear revenus d’un événement religieux en Malaisie.

Tous les cas confirmés sont des cas importés, sauf celui de la province de Siem Reap qui était en contact direct avec un homme infecté japonais. Jusqu’à présent, il n’y a aucun signe de transmission communautaire au Cambodge.

Par C. Nika