Le PM cambodgien encourage le public à combattre courageusement COVID-19

AKP Phnom Penh, le 10 mars 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a continué d’encourager toutes les parties concernées et le public à lutter contre COVID-19 alors qu’il a affecté plus de 100 pays et territoires à travers le monde.

Le chef du gouvernement royal a fait l’encouragement en présidant ce matin au Centre de conférence et d’exposition Koh Pich, à Phnom Penh, la cérémonie de remise de diplômes à plus de 3.400 étudiants de l’Institut Vanda.

« La peur et la discrimination sont plus dangereuses que COVID-19 », a dit Samdech Techo Hun Sèn, soulignant : « N’utilisez pas la peur et la discrimination pour régler le problème de l’épidémie de COVID-19, mais le courage de le combattre. Veuillez transformer la peur en une opportunité de renforcer l’autoprotection par l’hygiène. »

« Si nous manquons d’hygiène, nous serons infectés par de nombreuses maladies, pas seulement par COVID-19 », a-t-il poursuivi.

« Nous devons faire preuve de courage. Nous pouvons commencer par l’individu à la famille et à la communauté, en coopérant dans l’application de l’hygiène […] », a-t-il déclaré.

Samdech Techo Hun Sèn a également réaffirmé l’engagement du Cambodge à coopérer au niveau international et avec les pays voisins dans la lutte contre COVID-19.

De plus, le Premier ministre a encouragé les personnes qui présentent des symptômes suspects de l’infection à COVID-19 à demander une assistance médicale aux agents de santé.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’épidémie de COVID-19 a été signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019. Au cours du week-end, l’OMS a croisé 100.000 cas de COVID-19 dans 100 pays. Rien qu’en Chine, quelque 80.000 cas ont été rapportés, dont plus de 70% ont récupéré et sont sortis de l’hôpital.

Par C. Nika