Le Premier ministre appelle tous les groupes religieux à continuer d’aider la société cambodgienne

AKP Phnom Penh, le 28 février 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a réitéré sa fierté de l’harmonie sociale et religieuse dans le Royaume.

Tout en présidant ce matin Sroach Srop Preah Sokunveary (cérémonie du bain) de trois nouveaux chefs adjoints de bonzes, organisée à la pagode Champuos Kaek située dans l’arrondissement Chbar Ampov, à Phnom Penh, le Premier ministre a exprimé sa haute appréciation à l’harmonie sociale et religieuse au Cambodge.

Samdech Techo Hun Sèn a encouragé les trois principaux groupes religieux du pays : le bouddhisme, l’islam et le christianisme à aider davantage la société cambodgienne à se rassembler pour la stabilité sociale et le développement.

Le chef du gouvernement royal a déclaré que le Cambodge maintenait depuis longtemps l’harmonie religieuse et que tous les groupes religieux contribuaient activement au progrès social et au développement du pays.

Tous les groupes religieux sont pleinement respectés et protégés par la loi, a-t-il souligné.

Le Cambodge est reconnu par sa liberté religieuse même si le bouddhisme est la religion de l’Etat. Quelque 95% de la population d’environ 15 millions sont des bouddhistes. L’islam compte environ 300.000 adeptes, et environ 0,25% des Cambodgiens pratiquent le christianisme, l’animisme, etc.

(Photo: Hun Yuthkun)

Par C. Nika