Le Cambodge souhaite conclure un ALE avec le Royaume-Uni

AKP Phnom Penh, le 24 février 2020 —

Le gouvernement royal du Cambodge a révélé le projet d’entamer des négociations sur un accord de libre-échange (ALE) avec le Royaume-Uni après le Brexit, expliquant que l’accord contribuera aux futurs échanges commerciaux bilatéraux.

Dans sa déclaration spéciale à ses compatriotes sur la récente évolution de la situation dans le pays, tenue au Palais de la Paix, à Phnom Penh, ce matin, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a affirmé que le pays voudrait conclure un ALE avec le Royaume-Uni ainsi qu’avec d’autres pays.

Le volume du commerce bilatéral entre le Cambodge et le Royaume-Uni a déjà atteint quelque 1 milliard de dollars, faisant du Royaume-Uni le plus grand partenaire commercial du Cambodge parmi les pays membres de l’Union européenne.

Le Cambodge a principalement exporté des vêtements et des chaussures, du riz décortiqué et des vélos vers le Royaume-Uni.

La valeur des échanges commerciaux entre les deux pays a connu une double augmentation, passant de 500 millions de dollars en 2012 à plus d’un milliard de dollars en 2018, selon les chiffres du ministère du Commerce.

Par C. Nika