Les passagers de Westerdam testés négatifs pour COVID-19

AKP Phnom Penh, le 13 février 2020 —

Les 20 passagers du navire de croisière Westerdam, qui avaient des problèmes de santé, ont été testés négatifs pour le novel coronavirus (COVID-19) par l’Institut Pasteur du Cambodge.

Le résultat du test de laboratoire a été communiqué ce soir par le Dr Ly Sovann, porte-parole du ministère de la Santé.

Les 20 passagers font partie des plus de 2.200 touristes et membres d’équipage à bord de Westerdam qui a accosté aujourd’hui au Port autonome de Sihanouk-ville après avoir obtenu l’autorisation des autorités cambodgiennes.

Le navire de croisière Westerdam a été refoulé par cinq pays à cause des craintes du novel coronavirus (COVID-19), même si le navire n’a réclamé aucun passager infecté.

Demain matin, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, accueillera chaleureusement les passagers au Port autonome de Sihanouk-ville, en tant qu’hôte solidaire et responsable.

Samdech Techo Hun Sèn a expliqué hier la décision du gouvernement d’autoriser l’entrée à Westerdam pour des raisons humanitaires. « Il s’agit d’un acte humanitaire. Il démontre l’engagement du Cambodge pour les peuples du monde sans discrimination raciale », a souligné le Premier ministre.

L’autorisation vise également à éliminer les craintes actuelles du coronavirus dans le monde, a dit Samdech Techo Hun Sèn, réaffirmant que « la véritable maladie est la peur, pas le coronavirus ».

L’action humanitaire du Cambodge a été saluée par différents milieux. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a exprimé ses sincères remerciements au gouvernement royal du Cambodge et à Samdech Techo Hun Sèn pour avoir ouvert la voie au bateau de croisière Westerdam, soulignant qu’il s’agit d’un acte de solidarité à un moment où le monde a l’opportunité d’arrêter le COVID-19 et d’éviter la stigmatisation et la peur.

Sur sa page Facebook ce soir, la délégation de l’UE au Cambodge a aussi remercié les autorités cambodgiennes d’avoir autorisé l’accostage de Westerdam et a exprimé sa sympathie aux passagers et aux membres d’équipage du navire, espérant qu’ils retourneront bientôt (à leur pays) en toute sécurité.

Pour sa part, l’ambassadeur américain au Cambodge, W. Patrick Murphy, a exprimé sa haute appréciation pour l’acte humanitaire du Cambodge.

« Les autorités cambodgiennes ont autorisé le navire de croisière Westerdam, avec des citoyens américains parmi les passagers, à accoster à Sihanouk-ville le 13 février. Le personnel médical à bord surveille de près. Nous avons grandement apprécié l’aide du Cambodge », a-t-il écrit dans un message Twitter.

(Photo: Lanh Visal)

Par C. Nika