Le Premier ministre cambodgien accueillera les passagers de Westerdam demain

AKP Phnom Penh, le 13 février 2020 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, accueillera chaleureusement les passagers du bateau de croisière Westerdam qui a été autorisé par les autorités cambodgiennes à accoster au Port autonome de Sihanouk-ville, après avoir été refoulé par certains pays.

“Demain matin, le 14 février 2020, je les (passagers) accueillerai dans la province de Preah Sihanouk en tant qu’hôte avec solidarité et responsabilité”, a déclaré ce soir le chef du gouvernement royal dans un message de Facebook.

“Comme le Cambodge est en paix, j’ai osé décider d’autoriser le grand navire de croisière, dont l’entrée a été refusée, à accoster au port de Sihanouk-ville afin d’aider ceux qui sont restés sur le navire pendant 13 jours consécutifs à pouvoir retourner dans leur pays d’origine en toute sécurité”, a ajouté Samdech Techo Hun Sèn.

Le Premier ministre a également remercié l’Organisation mondiale de la santé et les pays dont les citoyens sont à bord pour leur confiance envers le Cambodge.

“Un ami dans le besoin est vraiment un ami”, a-t-il souligné.

A noter que le navire de croisière Westerdam est arrivé dans la province de Preah Sihanouk ce matin, mais n’a pas pu accoster au port avant ce soir, vers 6 heures, après que des examens médicaux ont été effectués sur plus de 2.200 touristes et membres d’équipage à bord.

Selon le gouverneur provincial de Preah Sihanouk, Kuoch Chamroeun, parmi eux, 20 ont quelques problèmes de santé, mais n’a pas été diagnostiqué avec le nouvel coronavirus (COVID-19). Quoi qu’il en soit, leurs spécimens ont été envoyés à l’Institut Pasteur du Cambodge pour des tests en laboratoire.

Même après l’accostage, les passagers et les membres d’équipage n’ont pas été autorisés à débarquer, a rapporté le correspondant de l’AKP dans la province de Preah Sihanouk.

(Photo: Lanh Visal)

Par C. Nika