L’OMS apprécie l’acte de solidarité du Cambodge

AKP Phnom Penh, le 13 février 2020 —

Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a hautement apprécié le Cambodge d’avoir autorisé au navire de croisière Westerdam d’accoster au Port autonome de Sihanouk-ville.

« Mes sincères remerciements au gouvernement et au Premier ministre Hun Sèn du Cambodge pour avoir ouvert la voie au bateau de croisière Westerdam à Sihanouk-ville », a-t-il dit dans un message sur Twitter.

« Il s’agit d’un acte de solidarité à un moment où le monde a l’opportunité d’arrêter le COVID-19 et d’éviter la stigmatisation et la peur », a souligné Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le grand navire touristique nommé Westerdam est arrivé ce matin à Sihanouk-ville dans la province de Preah Sihanouk après avoir obtenu l’autorisation du gouvernement royal du Cambodge.

Le navire de 285 m de long et de 32 m de large, avec 1.455 touristes et 802 membres d’équipage multinationaux à bord, a été refoulé par cinq pays à cause des craintes du novel coronavirus (COVID-19), même si le navire n’a réclamé aucun passager infecté.

Dans une interview avec un média local hier soir, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a expliqué la décision du gouvernement d’autoriser l’entrée à Westerdam par des raisons humanitaires.

« Il s’agit d’un acte humanitaire. Il démontre l’engagement du Cambodge pour les peuples du monde sans discrimination raciale », a souligné le Premier ministre.

L’autorisation vise également à éliminer les craintes actuelles du coronavirus dans le monde, a dit Samdech Techo Hun Sèn, réaffirmant que « la véritable maladie est la peur, pas le coronavirus ».

L’opérateur de Westerdam, Holland America Line, a déclaré hier : « Nous arriverons à 7 heures, heure locale, le jeudi 13 février et resterons au port pendant plusieurs jours pour le débarquement. Les invités pourront descendre à terre. Toutes les approbations ont été obtenues et nous sommes extrêmement reconnaissants aux autorités cambodgiennes pour leur soutien. »

Dans un message sur Twitter, l’ambassadeur américain au Cambodge, W. Patrick Murphy, a exprimé sa haute appréciation pour l’acte humanitaire du Cambodge.

« Les autorités cambodgiennes ont autorisé le navire de croisière Westerdam, avec des citoyens américains parmi les passagers, à accoster à Sihanouk-ville le 13 février. Le personnel médical à bord surveille de près. Nous avons grandement apprécié l’aide du Cambodge », a-t-il écrit.

Par C. Nika