Premier cas de nouveau coronavirus confirmé au Cambodge

AKP Phnom Penh, le 27 janvier 2020 —

Le premier cas de novel coronavirus (2019-nCoV) a été confirmé cet après-midi par l’Institut Pasteur du Cambodge, a annoncé Mâm Bunheng, ministre de la Santé, lors d’une conférence de presse tenue ce soir, à Phnom Penh.

Le premier cas a été détecté chez un Chinois, Jia Jianhua, un homme de 60 ans, qui s’est envolé de la ville de Wuhan, province chinoise du Hubei, avec trois membres de sa famille, a déclaré le ministre, ajoutant que les spécimens de ces derniers avaient été testés négatifs pour le virus mortel.

D’après un communiqué de presse du ministère de la Santé, Jia Jianhua a quitté Wuhan pour Sihanouk-ville le 23 janvier dernier et ses symptômes : fièvre et nez qui coule se sont développés deux jours plus tard.

Les quatre ressortissants chinois ont été mis en quarantaine, et l’état de santé de Jia Jianhua est maintenant stable et seuls les symptômes d’une grippe normale subsistent, a souligné la même source.

Le ministère a cité un rapport de l’Organisation mondiale de la santé selon lequel, jusqu’à ce matin, à 8h, 2.744 personnes en Chine ont été détectées positives à l’épidémie, dont 80 ont trouvé la mort. Des cas de 2019-nCoV ont été également confirmés à Hong Kong, Macao et Taïwan de la Chine, en Thaïlande, au Japon, en République de Corée, aux Etats-Unis, au Vietnam, à Singapour, en Malaisie, au Népal, en France et en Australie.

Les signes d’infection courants comprennent les symptômes respiratoires, la fièvre, la toux, l’essoufflement et les difficultés respiratoires. Dans les cas plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort.


Photo: Khem Sovannara

Par C. Nika