Le Premier ministre donne sept recommandations aux journalistes

AKP Phnom Penh, le 15 janvier 2020 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a, durant sa 4e rencontre annuelle hier soir avec près de 6.000 journalistes, porte-parole et officiels de l’information à travers le pays, recommandé aux journalistes de jouer un rôle plus actif et efficace dans la contribution au développement national.

Et voilà ses recommandations :

Premièrement, tous les journalistes doivent participer au maintien de la paix pour les intérêts de la nation et du peuple et au maintien de la stabilité politique, de la sécurité et de l’ordre social par la mise en œuvre de la politique de sûreté des villages et des communes. De plus, ils doivent contribuer à assurer la stabilité macroéconomique en diffusant de vraies informations à l’encontre des fausses nouvelles sur les questions économiques.

Deuxièmement, toutes les institutions, au niveau national et sous-national, doivent disposer d’un mécanisme d’information clair tel que l’unité de porte-parole, le site Internet, Facebook, etc. Les ministres ainsi que les gouverneurs municipaux/provinciaux doivent être hautement responsables de la diffusion des informations.

Troisièmement, les institutions médiatiques et les journalistes doivent agir comme un pont entre le gouvernement et le peuple et vice-versa, tant en termes de politique que de développement.

Quatrièmement, tous les journalistes doivent participer à la lutte contre les actes négatifs, la corruption, les irrégularités et l’injustice sociale.

Cinquièmement, tous les journalistes doivent participer à la lutte contre les fausses informations en diffusant de vraies informations. Toutes les stations de radio et de télévision, les sites Internet, en particulier les médias en ligne, doivent agir à temps.

Sixièmement, soyez prêt pour la conversion analogique-numérique d’ici 2023 et à achever la rédaction des lois et règlements relatifs au secteur de l’information durant ce gouvernement du sixième mandat, en particulier la loi sur l’accès à l’information qui devrait être approuvée cette année.

Dernièrement, les institutions liées à l’information doivent renforcer leurs ressources humaines en termes de connaissances et de déontologie du journalisme.

Par ailleurs, Samdech Techo Hun Sèn a exhorté les journalistes à s’en tenir au slogan : « Ne violez pas les droits d’autrui, ne déformez pas la vérité ».

Par C. Nika