Le président de l’AN cambodgienne, optimiste de la FPAP-28

AKP Phnom Penh, le 13 janvier 2020 —

Le président de l’Assemblée nationale (AN) du Cambodge, Samdech Akka Moha Ponhea Chakrei Héng Samrin, a exprimé son optimisme quant à la 28e Réunion annuelle du Forum parlementaire Asie-Pacifique (FPAP-28) organisée par l’Australie.

« Je suis optimiste sur le fait que cette réunion sous le thème ‘Partenariats parlementaires pour 2020 et au-delà’ est une excellente occasion de renforcer davantage la coopération parlementaire pour rehausser la paix, la sécurité et les institutions multilatérales afin de libéraliser le commerce et de répondre conjointement au changement climatique en vue d’une croissance durable et prospère dans la région Asie-Pacifique », a déclaré Samdech Héng Samrin lors de la cérémonie d’ouverture officielle de la FPAP-28, tenue à Canberra, ce matin.

Le thème de cette année reflète la nécessité et l’importance pour les Parlements d’Asie-Pacifique de travailler ensemble en partenariat pour résoudre les problèmes et les défis dans la région et dans le monde, a-t-il ajouté.

Le président de l’AN cambodgienne a, en outre, mis l’accent sur le rôle majeur joué par les Parlements dans la prévention des conflits et la réconciliation, ainsi que dans la transformation des conflits en paix et en développement, affirmant que les pouvoirs parlementaires reposent sur le contrôle budgétaire et l’engagement avec les communautés locales. Les députés peuvent également adapter les normes et règles internationales pour promouvoir le règlement pacifique des différends, accroître l’interdépendance et donner aux gens les moyens de participer à la politique mondiale.

« La diplomatie et les partenariats parlementaires sont impliqués dans les conversations et la construction d’un nouvel ordre mondial destiné au multilatéralisme pour une plus grande interdépendance », a-t-il dit, précisant : « Nous comprenons qu’un nouvel ordre mondial doit être conçu conjointement par les pays, y compris les puissances émergentes, les puissances moyennes et les petits États, et les institutions régionales, ainsi que le rôle de plus en plus pertinent des Parlements, des sociétés internationales, des groupes de réflexion et de la société civile. »

A noter que le Cambodge a accueilli la FPAP-27 dans la province de Siem Reap en 2019 au cours de laquelle 14 résolutions ont été adoptées pour renforcer les partenariats parlementaires pour la paix, la sécurité et le développement durable.

Le résultat reflète l’engagement partagé et les objectifs communs dans les domaines de la politique et de la sécurité, soulignant que l’instauration de la confiance, du respect mutuel et de la compréhension entre les pays membres et les organisations partenaires est nécessaire pour promouvoir la paix et le développement durable dans la région, a dit Samdech Héng Samrin.

« Dans le domaine du commerce, nous avons exprimé notre engagement commun en faveur d’un système ouvert et multilatéral pour atteindre l’objectif de libre-échange et d’investissement dans la région. Nous nous sommes aussi engagés à mettre en œuvre la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation aux changements climatiques. Nous avons souligné l’importance du rôle des femmes dans la croissance économique et la prospérité en Asie-Pacifique. Nous avons également exprimé notre engagement à promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des enfants pour la paix et le développement durable dans la région », a-t-il affirmé.

(Photo: Assemblée nationale)

Par C. Nika