Samdech Hun Sèn s’engage à mettre en œuvre avec succès le programme politique du gouvernement royal

AKP Phnom Penh, le 07 janvier 2020 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a réitéré ce matin que le Cambodge s’avancerait pour réaliser sa vision de devenir une nation à revenu intermédiaire de la tranche supérieure d’ici 2030 et un pays à revenu élevé vers 2050.

“Chers compatriotes, en tant que Premier ministre du Royaume du Cambodge, obtenant le soutien et la confiance de notre peuple grâce à des élections libres, justes et équitables, je continue de déployer tous mes efforts pour appliquer avec succès le programme politique du gouvernement royal de la sixième législature de l’Assemblée nationale. Ce sera de garantir les conditions de vie meilleures, de renforcer la justice et l’équité sociale, de rehausser le prestige national, en vue de concrétiser la vision de faire du Cambodge un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure d’ici 2030 et un pays à revenu élevé d’ici 2050”, a dit Samdech Techo Hun Sèn dans son discours lors de la commémoration du 41e anniversaire de la Journée de la victoire du 7 Janvier, au Centre de conférence et d’exposition Koh Pich, à Phnom Penh.

Le Premier ministre a profité de cette occasion pour appeler ses compatriotes à continuer de s’unir autour du gouvernement royal sous le toit de la Constitution du Royaume du Cambodge et à l’ombre fraîche de Sa Majesté le Roi sur la voie d’un avenir prospère.

Il a hautement apprécié les Partis politiques et les organisations de la société civile pour leur participation active au maintien de la paix et de la stabilité politique, au renforcement de la souveraineté nationale, de la démocratie, des droits et libertés, de l’Etat de droit et du développement, tout en partageant leurs opinions constructives en faveur du leadership du gouvernement royal.

Avec la paix et la stabilité politique qui sont les bases solides du développement économique du Cambodge, l’année dernière, le Cambodge peut obtenir une croissance économique de 7,1% dans un contexte de faible taux d’inflation, de taux de change stables et d’augmentation des réserves de change.

La croissance soutenue par une courbe positive dans le secteur des services et une forte croissance dans l’industrie, bien que l’agriculture continue de contribuer à une faible part. La stabilité politique rétablit la confiance des investisseurs locaux et étrangers pour investir davantage de capitaux, notamment dans les domaines de la construction et de la fabrication. La consommation locale et le commerce international sont également en essor.

Le PIB par habitant est passé de 1.548 dollars américains en 2018 à environ 1.679 dollars en 2019. Le taux de pauvreté est tombé à moins de 10% actuellement. Le Cambodge a maintenu une sécurité du travail où le taux de chômage est de 0,3%.

Samdech Techo Hun Sen a, en outre, affirmé que le gouvernement royal avait avancé et mis en œuvre une politique nationale de protection sociale visant à rehausser le bien-être et la solidarité sociale, tout en essayant d’obtenir une réduction maximale de la pauvreté.

Le Premier ministre a aussi mis l’accent sur le Fonds Kantha Bopha du gouvernement royal, l’augmentation du salaire des fonctionnaires, des forces armées et des ouvriers de la confection.

En plus, a-t-il continué, le gouvernement royal prête une haute attention à l’amélioration des moyens de subsistance des paysans par la promotion de la production, le maintien de la stabilité des prix et l’élargissement de l’accès aux marchés pour les produits agricoles. Dans le processus de développement communal, le gouvernement royal a augmenté progressivement le financement communal, et en 2020 chaque commune/quartier toucherait en moyenne environ 122.000 dollars, dont environ 70.000 pour le développement local. Jusqu’en 2023, chaque administration communale/de quartier obtiendrait en moyenne environ 132.000 dollars comme budget.

En même temps, a-t-il indiqué, le gouvernement royal s’est efforcé de réduire les prix et d’élargir le réseau de transport d’électricité et d’eau potable, tout en offrant un certain nombre d’avantages fiscaux qui profitent aux personnes à faible revenu.

Par C. Nika