Premier ministre : Le “7 Janvier”, un jour inoubliable du peuple cambodgien

AKP Phnom Penh, le 07 janvier 2020 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a réaffirmé que la Journée de la victoire du 7 Janvier restait toujours dans la mémoire de tous ceux qui avaient survécu au régime génocidaire des Khmers rouges.

“Même si notre peuple vit harmonieusement dans la paix et le développement, nous nous souvenons toujours des souffrances et du passé le plus sombre de notre nation causés par la flamme de la guerre et le génocide brutal”, a-t-il déclaré lors d’un meeting de masse commémorant le 41e anniversaire de la Journée de la victoire du 7 Janvier (1979-2020), tenu ce matin au Centre de conférence et d’exposition Koh Pich, à Phnom Penh.

La victoire a sauvé à temps la vie du peuple, lui a ramené tous les droits et libertés perdus sous le régime de Pol Pot, ravivant les valeurs spirituelles et matérielles nationales cambodgiennes fondées depuis des milliers d’années d’histoire, a-t-il poursuivi.

“Cela fait maintenant 41 ans que le pays s’est libéré du régime du génocide. Au cours des 41 années, nous avons surmonté d’innombrables obstacles et difficultés à travers de nombreuses étapes historiques pour défendre la renaissance nationale, pour franchir les difficultés dans tous les domaines laissés par la guerre destructrice et le régime de Pol Pot”, a souligné le chef du gouvernement royal.

En tant qu’anciennes victimes de la guerre et du génocide, a-t-il ajouté, les Cambodgiens sont fiers de s’unir pour créer toutes les réalisations historiques transformant complètement le Cambodge au-delà des attentes. Le Royaume est passé d’un champ de bataille du régime du génocide, des champs de bataille des guerres prolongées, de l’absence de liberté, des divisions nationales et territoriales, pour devenir une terre de paix, de stabilité, de liberté, de démocratie, d’Etat de droit et de développement dans tous les domaines. Les gens mènent une vie paisible avec espoir pour l’avenir sous la Constitution et l’ombre fraîche de Sa Majesté le Roi. Entre-temps, le Cambodge s’est pleinement intégré à la communauté internationale et a participé sur un pied d’égalité aux affaires régionales et mondiales.

Par C. Nika