Lancement d’un plan d’action multisectoriel sur la résistance aux antimicrobiens

AKP Phnom Penh, le 24 décembre 2019 —

Trois ministères ont conjointement lancé un plan d’action multisectoriel sur la résistance aux antimicrobiens au Cambodge de 2019 à 2023.

La cérémonie de lancement s’est tenue hier à Phnom Penh sous la présidence d’Eng Huot, secrétaire d’Etat à la Santé ; de Mme Hor Malin, secrétaire d’Etat à l’Agriculture, aux Forêts, à la Chasse et à la Pêche ; et de Tea Chup, sous-secrétaire d’Etat à l’Environnement.

L’agriculture est l’un des secteurs prioritaires pour soutenir la croissance économique du pays et la réduction de la pauvreté, et environ 80% de la population rurale dépend principalement des activités agricoles pour la production alimentaire, la génération de revenus et l’amélioration du niveau de vie de leurs familles, ce qui est la vision du gouvernement royal du Cambodge de moderniser le secteur agricole et développera la chaîne de valeur pour répondre à la demande et à la concurrence du marché régional et mondial, a dit Mme Hor Malin.

Eng Huot a, pour sa part, souligné le danger de la résistance aux antimicrobiens, affirmant que le ministère de la Santé ne peut à lui seul résoudre ce problème complexe, c’est pourquoi la participation de tous, en particulier des ministères de l’Agriculture et de l’Environnement, est nécessaire.

Par C. Nika