Le vice-PM cambodgien souhaite que l’AIMF soit un mécanisme multilatéral

AKP Phnom Penh, le 04 décembre 2019 —

Un haut officiel du Cambodge a encouragé ce matin l’Association internationale des maires francophones (AIMF) à devenir un mécanisme multilatéral pour le développement durable de ses membres.

Hor Namhong, vice-Premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a fait cet encouragement pendant la Séance solennelle d’ouverture de la 39e Assemblée générale de l’AIMF, au nom de Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge.

« Je pense que le moment est propice pour promouvoir la coopération au sein de l’Association (AIMF) en transformant ce forum en un réseau unifié qui apportera une valeur ajoutée aux nations francophones. Il est nécessaire que toutes les villes travaillent ensemble pour atteindre les valeurs et les objectifs de l’AIMF », a-t-il souligné.

Hor Namhong a, en outre, suggéré à l’AIMF d’organiser un programme de formation pour les « futurs dirigeants de l’AIMF » pour qu’ils connaissent bien les principes de base de l’identité de l’AIMF afin de créer une famille de l’AIMF de solidarité et d’harmonisation et de faire de l’AIMF et de la Francophonie une « zone de paix, de fraternité et de développement durable ».

Par C. Nika