Appel du Premier ministre à ceux déçus par le groupe d’opposition à rentrer chez eux

AKP Phnom Penh, le 14 novembre 2019 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a appelé certains de ses compatriotes qui avaient été trompés par des hommes politiques exilés à retourner chez eux.

Samdech Techo Hun Sèn a, lors de l’inauguration d’une nouvelle cimenterie dans la province de Kampot ce matin, déclaré que le gouvernement royal souhaitait faire appel à tous ceux qui avaient été déçus par certains hommes politiques, en auto exil, et qui se sont enfuis en Thaïlande à rentrer à la maison.

Les autorités compétentes à tous les niveaux ne prendront plus aucune mesure à leur encontre, a affirmé le chef du gouvernement royal.

« S’il vous plaît, revenez à (votre) maison au Cambodge, vous n’êtes pas coupables, vous ne serez pas arrêtés. Hun Sèn a ordonné à toutes les administrations sous-nationales de ne pas arrêter ceux qui se sont enfuis en Thaïlande. Ceux qui ont des mandats d’arrêt, j’appelle le ministère de la Justice à ordonner au procureur de retirer ou d’annuler ces mandats d’arrêt afin qu’ils puissent rentrer chez eux », a-t-il souligné.

Pour les personnes arrêtées, Samdech Techo Hun Sèn a demandé au ministre de la Justice de collaborer avec les procureurs et le tribunal afin de les libérer à leur propre demande ou à la demande de leurs avocats ou de leurs familles respectifs, sans quoi, nous ne pouvons les libérer.

Selon le Premier ministre, il faut l’agir pour assurer l’unification nationale et maintenir la paix et le bonheur de tous les citoyens.

Certaines personnes ont été arrêtées, d’autres ont fui leur domicile ou sont allées en Thaïlande rejoindre le plan illégal de certains politiciens en exil qui veulent utiliser le pouvoir du peuple pour renverser le gouvernement royal légitime du Cambodge le 9 novembre 2019, alors que le pays célébrait la Fête de l’Indépendance nationale.

Samdech Techo Hun Sèn a aussi profité de l’occasion pour remercier les autorités compétentes à tous les échelons et les partisans qui aiment la paix, la solidarité et l’unité, pour leur ferme soutien à la légitimité du gouvernement royal du Cambodge.

Par C. Nika