Le Premier ministre souhaite l’investissement dans la valorisation des déchets

AKP Phnom Penh, le 25 octobre 2019 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a appelé les entreprises privées à investir dans la mise en place d’usines de valorisation des déchets.

Dans son discours lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres tenue ce matin et diffusée en direct sur ses médias sociaux, principalement Facebook, le Premier ministre a ordonné au ministère des Mines et de l’Energie de trouver des partenaires privés pour investir dans la création d’usines de valorisation des déchets sans importer de déchets des autres pays.

Samdech Techo Hun Sèn a rappelé sa décision de supprimer les frais de collecte des déchets de la facture d’électricité, expliquant que si cela continue, le peuple ne verra pas les efforts du gouvernement dans la réduction des frais d’électricité.

Phnom Penh est maintenant plus grande que Prague (République tchèque), Sofia (Bulgarie) et Budapest (Hongrie), donc CINTRI, la société en charge de la collecte des ordures à Phnom Penh, ne peut à elle seule gérer la collecte des déchets, a-t-il ajouté.

D’autres sociétés de collecte de déchets sont, a-t-il affirmé, nécessaires pour assurer la propreté de la capitale, ainsi que pour créer davantage d’emplois.

La superficie de Phnom Penh est passée de plus de 300 km2 à la fin des années 90 à 600 km2 actuellement et les déchets ont augmenté de 300 à 500 tonnes à environ 3.000 tonnes par jour.

Samdech Techo Hun Sèn a, par ailleurs, profité de cette occasion pour annoncer l’augmentation du salaire minimum des fonctionnaires à 1.172.500 riels (environ 290 dollars américains) à compter d’avril 2020.

Par C. Nika