Le Cambodge résolu à résoudre les problèmes frontaliers restants sur la base des lois nationales et internationales

AKP Phnom Penh, le 05 octobre 2019 —

Le gouvernement royal du Cambodge (GRC) est fermement résolu à continuer de résoudre les problèmes frontaliers restants avec le Viet Nam, sur la base des lois nationales et internationales ainsi que des pratiques internationales.

Cet engagement a été annoncé par le Premier ministre cambodgien, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, lors de la cérémonie de signature d’un traité complémentaire au traité frontalier de 1985 et du traité supplémentaire de 2005 entre le Royaume du Cambodge et la République socialiste du Viet Nam, tenue le 5 octobre à Hanoi, au Viet Nam.

Le GRC transformera, a-t-il ajouté, la frontière entre le Cambodge et le Viet Nam, ainsi que celle avec le Laos et la Thaïlande, en une véritable frontière internationale et un espace développé et harmonisé sans crainte.

La signature d’aujourd’hui des deux documents historiques vise à reconnaître l’achèvement de 84% des travaux de démarcation de la frontière terrestre réalisés par les deux pays au cours des 14 dernières années, a dit Samdech Techo Hun Sèn.

Cette réalisation est le fruit des efforts conjoints déployés pour résoudre les problèmes avec fraternité et compréhension mutuelle, a-t-il souligné.

“Au nom du GRC, je suis très fier d’avoir surmonté tous les obstacles et d’avoir presque terminé la démarcation de la frontière entre nos deux pays”, a déclaré le chef du gouvernement cambodgien, appréciant hautement la commission frontalière mixte et les autres parties concernées des deux pays pour leur coopération étroite et les efforts en vue de la réalisation frontalière actuelle.

Samdech Techo Hun Sèn a, par ailleurs, affirmé la poursuite de l’attention du Cambodge à promouvoir le développement de la zone frontalière par la construction de routes, de marchés et de zones de production en vue du développement commun continu à la frontière.

“Aujourd’hui, en plus de la réalisation frontalière, nous avons conclu un traité sur le commerce frontalier en réponse à la promotion de la coopération et du développement dans la Grande sous-région du Mékong, ainsi qu’en contribution à renforcer la coopération entre les nations de l’Asie du Sud-Est”, a indiqué Samdech Techo Premier ministre.

Le Premier ministre Samdech Techo Hun Sèn est maintenant en visite officielle de deux jours au Viet Nam depuis hier.

(Photo: Correspondant spécial de la TVK)

Par C. Nika