Le PM cambodgien réagit contre la critique concernant les diplômes universitaires de West Point

AKP Phnom Penh, le 02 octobre 2019 —

Le Premier ministre du Royaume du Cambodge, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, a réagi ce matin contre la critique formulée à l’encontre du diplôme de l’Académie militaire de West Point, obtenu par son fils aîné, le lieutenant-général Hun Manet, commandant de l’armée royale cambodgienne.

« J’appelle les institutions académiques des Etats-Unis pour vérifier les diplômes de West Point. Seuls les Etats-Unis peuvent attester de la validité de ces diplômes », a-t-il souligné lors d’une cérémonie de remise de diplômes de l’Université internationale BELTEI organisée au Centre de conférence et d’exposition Koh Pich, à Phnom Penh.

Cette réaction s’est faite après que Sam Rainsy, ancien chef de l’opposition en auto exil, avait déclaré que le diplôme du lieutenant-général Hun Manet de l’Académie militaire de West Point était juste un spectacle.

Le lieutenant-général Hun Manet a invité Sam Rainsy à un pari. Si ce dernier peut fournir des preuves à l’appui de son propos, le lieutenant-général Hun Manet démissionnera de tous ses postes dans l’armée. Mais si non, Sam Rainsy doit disparaître de la politique.

A noter que le lieutenant-général Hun Manet est diplômé de l’Académie militaire de West Point, à New York, en 1999.

Par C. Nika