La Feuille de route de Siem Reap pour la Déclaration ministérielle du travail sur la portabilité de la sécurité sociale pour les travailleurs migrants dans les pays CLMTV adoptée

AKP Phnom Penh, le 17 septembre 2019 —

Les ministres du Travail du Cambodge, du Laos, du Myanmar, de la Thaïlande et du Vietnam (CLMTV) ont approuvé la “Feuille de route de Siem Reap pour la Déclaration ministérielle du Travail sur la portabilité de la sécurité sociale pour les travailleurs migrants dans les pays CLMTV”.

L’approbation a été faite lors de la 3e Conférence ministérielle sur la coopération dans le domaine de la main-d’oeuvre dans les pays CLMTV sur le thème «Vers la protection des travailleurs migrants dans les pays CLMTV : coopération en matière de sécurité sociale », tenue le 17 septembre, dans la Cité des temples Siem Reap.

Selon un communiqué du ministère cambodgien du Travail et de la Formation professionnelle rendu public ce soir, la “Feuille de route de Siem Reap sert de ligne directrice à un cadre commun pour assurer que les travailleurs migrants bénéficient de la sécurité sociale à leur retour chez eux ou à leur changement de lieu de travail dans les pays CLMTV.

En outre, la Conférence a rend public une déclaration commune sur les résultats de la 3e Conférence ministérielle sur le travail, insistant sur le renforcement de la coopération dans le domaine du travail pour assurer la protection des travailleurs migrants dans les pays CLMTV en introduisant un mécanisme sur la portabilité de la sécurité sociale.

A noter que Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a présidé la cérémonie d’ouverture officielle de la 3e Conférence ministérielle sur le travail, tandis que Ith Samheng, ministre du Travail et de la Formation professionnelle, a présidé la discussion, qui visait à promouvoir la coopération en matière de travail et à créer un mécanisme pour un cadre commun sur la portabilité de la sécurité sociale pour les travailleurs migrants dans les pays CLMTV.

“Ces réalisations constituent les efforts déployés par le gouvernement du Cambodge pour renforcer et élargir la coopération dans le cadre régional afin de protéger et de promouvoir le bien-être et les intérêts des travailleurs migrants, en plus de la protection sociale et de la promotion des moyens de subsistance des travailleurs dans le pays, qui est conforme au Cadre politique national de protection sociale (2016-2025), à la Politique nationale de l’emploi (2015-2025) et à la politique de migration de la main-d’œuvre du Cambodge (2019-2023) “, a souligné le communiqué de presse.

Par C. Nika