Station active de compostage à Angkor

AKP Phnom Penh, le 30 juillet 2019 —

L’Autorité nationale APSARA a créé une station de compostage dans le Parc archéologique d’Angkor, ce qui contribue de manière importante à la réduction des déchets dans le site ainsi que dans la Cité des temples de Siem Reap.

Située à l’est du Temple d’Angkor Wat sur une superficie de plus de 7 hectares, la station de compostage est capable de produire environ 80 tonnes de compost chaque année, selon Yith Chandarath, directeur général adjoint de l’Autorité nationale APSARA.

La station devrait augmenter sa production annuelle à 160 tonnes de compost en 2020 et d’autres stations de compostage seront prochainement installées dans d’autres zones, a-t-il ajouté.

Le directeur général adjoint a également souligné les efforts de l’Autorité dans la sensibilisation du public à l’importance du tri des déchets et sa politique de protection de l’environnement dans le Parc archéologique d’Angkor.

L’Autorité nationale APSARA s’est vue attribuer ISO 14001 cinq fois de suite par l’Organisation de l’assurance de la qualité (JQA) au Japon depuis 2006, a-t-il souligné.

Article en khmer & photos par Hang Seak
Article en français par C. Nika