Le PM cambodgien appelle le public à manger du porc

AKP Phnom Penh, le 29 juillet 2019 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn du Royaume du Cambodge a appelé le public à reprendre la consommation de la viande de porc.

Le chef du gouvernement royal a lancé cet appel ce matin pendant sa visite d’inspection au chantier de construction du Stade national Morodok Techo, après que de nombreuses personnes aient cessé de manger du porc depuis l’apparition de la peste porcine africaine (PPA) dans le pays.

« La PPA n’affecte pas les êtres humains, ne vous inquiétez pas trop. Je mange aussi du porc […] », a-t-il affirmé.

A noter que la PPA a été jusqu’à present détectée dans cinq provinces dont Rattanakiri, Thbong Khmum, Takéo, Svay Rieng et Kandal.

Le 12 juillet dernier, lors de la réunion du Conseil des ministres, Samdech Techo Hun Sèn a demandé à tous les officiels compétents des provinces signalées par la PPA de se rendre dans les zones détectées et d’agir à temps.

Selon l’Organisation mondiale de la santé animale, la PPA est une maladie virale grave affectant les porcs domestiques et sauvages. Elle est très contagieuse et peut se propager rapidement par contact direct ou indirect avec des porcs ou des produits porcins infectés.

Il n’existe pas encore de vaccin contre la PPA (contrairement à la peste porcine classique appelée choléra du porc (hog cholera) causée par un autre virus).

Historiquement, l’épidémie a été signalée en Afrique et dans certaines parties de l’Europe, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Plus récemment (depuis 2007), la maladie a été trouvée dans plusieurs pays d’Afrique, d’Asie et d’Europe, chez des porcs domestiques et sauvages.

Par C. Nika