Premier ministre : Le FIDA, un bon partenaire du Cambodge

AKP Phnom Penh, le 26 juillet 2019 —

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) est un bon partenaire du Cambodge, en particulier dans le secteur agricole.

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a fait cette remarque ce matin au moment où il a reçu Gilbert F. Houngbo, président du FIDA.

Selon Eang Sophalleth, assistant du Premier ministre cambodgien, Gilbert F. Houngbo a, à cette occasion, apprécié hautement le développement rapide du Cambodge par rapport à sa précédente visite dans le Royaume et admiré le leadership de Samdech Techo Hun Sèn.

Samdech Techo Premier ministre a fait part des préoccupations du Cambodge dans les domaines de l’agriculture, tels que la production et les marchés d’exportation. Il a donc demandé au FIDA de partager ses expériences et ses résultats de recherche afin que le Cambodge puisse résoudre ses problèmes.

L’augmentation de la demande de terres agricoles en raison de la croissance démographique et les problèmes liés au changement climatique font également partie des préoccupations du Cambodge, a-t-il dit, ajoutant que le Royaume encourage les paysans à cultiver des cultures propices à leurs terres et à pratiquer une agriculture intensive sur leurs terres existantes.

Le chef du gouvernement royal a, par ailleurs, mis l’accent sur les priorités du pays : ressources humaines, eau, routes et électricité et sur une haute croissance économique d’environ 7% au cours des deux dernières décennies.

A noter que M. Houngbo est arrivé hier à Phnom Penh pour une visite de trois jours au Cambodge. D’après son programme prévu, il se rendra sur un lieu d’exécution du Programme de services agricoles pour l’innovation, la résilience et la vulgarisation encadré par le FIDA et rencontrera des participants pour constater par lui-même les progrès qu’ils ont réalisés grâce aux formules de formation, aux activités de vulgarisation et à l’amélioration des infrastructures (routes, systèmes d’irrigation, marchés) en faveur de la production agricole.

Selon le communiqué, le FIDA est présent au Cambodge depuis 1996 et a mis à exécution neuf projets, qui ont représenté un investissement de 152 millions de dollars américains et bénéficient directement à 1.338.500 ménages. Trois projets appuyés par des prêts et un projet appuyé par un don sont en cours d’exécution.

Article en khmer par Chim Nary
Article en français par C. Nika