Le Cambodge souhaite l’aide de la Chine à la formation de ses ressources humaines

AKP Phnom Penh, le 19 juin 2019 —

Le Cambodge a proposé à la Chine d’aider à la formation de ses ressources humaines dans les domaines de la recherche, de la science et de la technologie.

Le Premier ministre cambodgien, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, a fait cette demande au moment où il a reçu ce matin au Palais de la Paix, à Phnom Penh, Wan Gang, vice-président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), a rapporté Eang Sophalleth, assistant du Premier ministre.

Les ressources humaines sont nécessaires pour la coopération scientifique et technologique et pour la promotion du développement à l’ère numérique, a-t-il expliqué.

De son côté, Wan Gang a dit que c’était sa première visite au Cambodge dont l’objectif était de renforcer la coopération entre les deux pays, particulièrement dans les domaines de la science et de la technologie.

Le vice-président de la CCPPC a donc sollicité la recommandation de Samdech Techo Hun Sèn concernant cette coopération.

Dans sa réponse, le chef du gouvernement royal a encouragé Wan Gang à coopérer avec l’Académie royale du Cambodge, le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports et le ministère du Travail et de la Formation professionnelle.

Article en khmer par Chim Nary

Article en français par C. Nika