Mesures préventives de santé en cas d’inondation

AKP Phnom Penh, le 05 juin 2019 — 

Le ministère de la Santé a, au début de cette semaine, rendu public une directive visant à atténuer les pertes, alors que le Cambodge est maintenant dans la saison des pluies, accompagné d’incidents naturels imprévisibles, en particulier des inondations soudaines. 

La directive comporte des mesures de sécurité liées à la santé avant, pendant et après les inondations. 

D’après la directive, le ministère a encouragé le public à suivre attentivement les prévisions météorologiques et les informations sur les inondations, à identifier les zones de sûreté locales, à garantir la sécurité des approvisionnements en nourriture et à envisager des pratiques d’assainissement et d’hygiène optionnelles. 

L’instruction a mis l’accent sur une attention particulière aux personnes vulnérables, notamment les enfants, les personnes handicapées, les femmes et les gens âgés lors des inondations. 

Elle a également mis en garde contre des maladies courantes telles que la dengue, le paludisme et la diarrhée, ainsi que contre d’autres accidents tels que la noyade, l’intoxication alimentaire et les morsures de serpents. 

Le ministère de la Santé a, en outre, encouragé le public à consulter le centre ou le post de santé le plus près d’eux s’ils ont des problèmes de santé. 

En même temps, le ministère a conseillé à ses services municipaux et provinciaux de bien préparer des médicaments ainsi que des services de traitement en cas d’inondation. 

Selon les chiffres du Comité national de gestion des catastrophes, plus de 130 personnes ont été tuées par les catastrophes naturelles en 2018, dont plus de 40 par des inondations, et environ 50.000 personnes ont été déplacées sans compter d’autres dommages causés à des maisons et biens publics ainsi qu’à des cultures agricoles. 

Par Nch