Plus de 20 millions de dollars collectés lors de la célébration de la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

AKP Phnom Penh, le 08 mai 2019 — 

La Croix-Rouge cambodgienne (CRC) a collecté au total 20,7 millions de dollars américains pour les opérations humanitaires cette année, contre 18 millions de dollars en 2018. 

Ce montant a été recueilli ce matin pendant la célébration de la 156e Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge organisée au siège de la CRC à Phnom Penh, sous la présidence du Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn. 

Dans son rapport, Samdech Kittiprittbandit Bun Rany Hun Sèn, présidente de la CRC, a rappelé les réalisations des 25 antennes municipales et provinciales de la Croix-Rouge, affirmant qu’en 2018 et au cours des quatre premiers mois de cette année, la CRC avait fourni 139 puits à 30.000 ménages dans les régions éloignées. 

En outre, a-t-elle poursuivi, 167 familles défavorisées ont obtenu de nouvelles maisons et plus de 140.000 autres, des dons nécessaires, tandis que 453 familles rurales ont été remises des latrines et 20.000 autres, des moustiquaires, etc. 

Le CRC a, par ailleurs, fait don d’un million de dollars pour soutenir les pédiatries Kantha Bopha l’année dernière et continuera à le faire cette année, a souligné Samdech Bun Rany Hun Sèn. 

La CRC joue maintenant un rôle très important et plus efficace dans les interventions de secours d’urgence et les missions humanitaires. En outre, la CRC a partagé des fonds pour différentes nations. 

Samdech Techo Hun Sèn a, à cette occasion, apprécié hautement la mission de la CRC et sa contribution aux activités humanitaires locales et aux communautés internationales. 

Le Premier ministre a également insisté sur les nouveaux objectifs de la CRC. « En temps de guerre, notre Croix-Rouge avait des objectifs différents et, une fois le pays en paix, nous avons de nouveaux objectifs pour faire avancer notre mission humanitaire », a-t-il souligné. 

Samdech Techo Hun Sèn a, par ailleurs, soulevé certaines catastrophes naturelles et des désastres causées par l’homme dans certains pays et a encouragé la CRC à examiner davantage ces questions. 

Par C. Nika