Aucun mort du paludisme au Cambodge en 2018

AKP Phnom Penh, le 19 avril 2019 —

Il n’y avait aucun mort du paludisme au Cambodge l’année dernière, et pourtant le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a continue à appeler toutes les parties concernées à prêter plus d’attention à cette maladie tropicale.

Selon un rapport du Programme national de lutte contre le paludisme, aucun cas de décès par paludisme n’a été enregistré malgré les plus de 60.000 cas d’infection en 2018.

Le nombre de cas d’infection est tombé à 85%, tandis que le taux de mortalité a fortement chuté à 99% après la mise en œuvre du Plan stratégique national pour l’élimination du paludisme 2011-2025.

Avant 2011, plus de 170.000 cas de paludisme avaient été enregistrés, faisant entre 446 et 891 morts par an, mais le nombre de cas d’infection est maintenant tombé à 60.000, avec zéro décès en 2018, a souligné le rapport.

Le Cambodge célébrera la Journée nationale et mondiale contre le paludisme sous le thème « Zéro Palu ! Je m’engage » dans le district de Koh Nhêk, province de Mondulkiri, le 22 avril prochain.

Dans son message à ses compatriotes à cette occasion, Samdech Techo Hun Sèn a exprimé ses félicitations de la célébration de la Journée nationale et mondiale contre le paludisme (25 avril).

La commémoration a, a-t-il ajouté, pour but de sensibiliser et d’attirer davantage l’attention sur le renforcement du bien-être social et sur la protection de la santé du peuple.

Samdech Techo Premier ministre a exprimé son ferme soutien à toutes les actions entreprises pour encourager le public, en particulier les ruraux, à changer leur mentalité et leurs habitudes pour vivre avec assainissement. Il a également rappelé à tous les praticiens de santé de porter plus d’attention au paludisme malgré les progrès remarquables accomplis dans la lutte contre cette maladie mortelle.

Le Cambodge met, a-t-il dit, en œuvre l’approche d’élimination du paludisme dans le cadre du Plan stratégique national pour l’élimination du paludisme 2011-2025, une feuille de route pour éliminer totalement le paludisme dans le pays.

Par C. Nika