Le Cambodge partage son émotion après l’incendie de Notre-Dame de Paris

AKP Phnom Penh, le 19 avril 2019 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a adressé un message à Edouard Philippe, Premier ministre de la République française, exprimant sa tristesse après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

« Mon gouvernement et moi-même, avec le peuple cambodgien, nous partageons l’infinie tristesse qui est la vôtre et celle du peuple français, suite au dramatique incendie qui a frappé Notre-Dame de Paris, » a dit le chef du gouvernement cambodgien dans son message daté du 18 avril.

Samdech Techo Hun Sèn a affirmé être « bouleversé » par les images terribles des flammes dévorant la toiture. « Notre-Dame, c’est Paris, c’est la France et ce que nous découvrions faisait mal au cœur. Nous avons été saisis de la même émotion qui a étreint tous les amis de la France », a-t-il souligné.

« Si nous sommes particulièrement sensibles à cet événement, c’est aussi parce que nous savons que les bâtisseurs de cette cathédrale étaient animés de la même fois que ceux qui construisaient, au même moment, le temple d’Angkor Wat. Ils adressaient au monde un message qui traverse les siècles et que rien ne peut effacer », a dit le Premier ministre cambodgien.

A rappeler qu’un grand incendie s’est déclaré dans ce monument historique, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1991, dans la soirée du 15 avril dernier, ravageant sa toiture.

Par C. Nika