Le Cambodge et la Turquie concluent un accord sur l’électricité

AKP Phnom Penh, le 29 mars 2019 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a signé un accord pour importer un navire producteur d’électricité de Turquie afin de résoudre le problème de manque d’électricité.

L’accord a été signé devant l’ambassadrice de Turquie, Mme Ayda Ünlü, et d’autres participants du 18e Forum gouvernement-secteur privé (G-PSF) au Palais de la Paix, à Phnom Penh, ce matin.

Ce navire générateur d’électricité, qui peut générer 200 mégawatts d’électricité, pourra contribuer à répondre à la pénurie actuelle dans le Royaume.

Le Cambodge, en particulier Phnom Penh, est en train de faire face à une pénurie d’électricité de 400 mégawatts, alors que certains barrages hydroélectriques, la principale source d’énergie du pays, ne peuvent pas bien fonctionner à cause de la sécheresse.

Selon le ministère des Mines et de l’Energie, le Cambodge dispose actuellement de trois grandes sources d’électricité : les centrales hydroélectriques de 1.329 mégawatts, les centrales au charbon de 538 mégawatts et les centrales de l’énergie solaire de 64,77 mégawatts.

Le Cambodge a, a précisé la même source, consommé quelque 2.650 mégawatts d’électricité en 2018, soit une augmentation d’environ 15% par rapport à 2017.

(Photo: Kok Ky)

Par C. Nika