Le Cambodge et la Chine signent 8 documents de coopération

AKP Phnom Penh, le 23 janvier 2019 —

Le Royaume du Cambodge et la République populaire de Chine ont conclu huit accords de coopération, pendant la visite officielle du Premier ministre cambodgien, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, en Chine du 20 au 23 janvier.

D’après la Tlévision nationale du Kampuchéa (TVK), les huit documents de coopération ont été signés à Pékin hier sous la présidence de Samdech Techo Hun Sèn et de son homologue chinois, Li Keqiang, à la suite de leur entretien bilatéral.

Ces documents signés concernent des projets de construction et d’amélioration des infrastructures, y compris le projet d’autoroute Phnom Penh-Sihanouk-ville, la restauration de temples anciens, l’approvisionnement en eau potable et la promotion de la coopération d’investissements dans le cadre de la Stratégie rectangulaire du Cambodge et de l’initiative « la Ceinture et la Route » de la Chine.

Lors de l’entretien bilatéral, les deux Premiers ministres ont exprimé leur satisfaction devant les progrès actuels dans les relations entre le Cambodge et la Chine et se sont engagés à renforcer davantage les liens et la coopération bilatéraux pour les intérêts mutuels.

Li Keqiang a souligné que la coopération sino-cambodgienne repose sur un esprit de respect réciproque et d’intérêts mutuels. La Chine a considéré Samdech Techo Hun Sèn comme un ancien ami et, malgré les défis et les pressions extérieures, le Cambodge reste un pays propice au développement, a-t-il noté.

Le dirigeant chinois a affirmé que la Chine augmenterait son importation de riz décortiqué cambodgien, poursuivrait sa coopération dans la rénovation des anciens temples khmers et achèterait davantage de produits cambodgiens, notamment ses produits agricoles.

Li Keqiang a également accepté l’invitation de Samdech Techo Hun Sèn de visiter le Cambodge à un moment approprié.

Dans sa réponse, Samdech Techo Hun Sèn a remercié la partie chinoise de son accueil chaleureux réservé à lui et à sa délégation, soulignant que sa visite reflétait les relations privilégiées entre les deux pays.

Le chef du gouvernement royal a informé son homologue chinois de sa rencontre avec le président chinois, Xi Jinping, et de différents projets dans le cadre de la Stratégie rectangulaire-Phase IV et de l’initiative « la Ceinture et la Route ». Il a donc sollicité l’aide financière de la Banque de Chine pour financer ces projets qui apporteront, selon lui, des avantages aux deux pays.

Samdech Techo Hun Sèn a profité de cette occasion pour exprimer sa gratitude à la Chine pour son soutien au développement du Cambodge et aux mesures prises par le gouvernement royal pour maintenir la paix, la stabilité et la sécurité dans le pays.

Samdech Techo Hun Sèn a déclaré que le Cambodge souhaitait avoir un accord de libre-échange avec la Chine, tandis que Li Keqiang était d’accord que les deux parties devraient commencer à discuter de cette question dans un temps approprié.

Article en khmer par Chim Nary

Article en français par C. Nika