Environ 15.000 sans-papiers expulsés du Cambodge

AKP Phnom Penh, le 22 janvier 2019 —

Jusqu’en 2018, les autorités cambodgiennes ont rapatrié 15.000 immigrants sans papiers à leur pays d’origine.

C’est ce qu’a fait savoir le général Kirth Chantharith, directeur général de l’Immigration du ministère de l’Intérieur, dans une réunion hier à Phnom Penh pour assurer l’immigration légale au Cambodge.

Le général Kirth Chantharith a souligné que plus de 30.000 documents administratifs irréguliers avaient été retirés des étrangers de dix nationalités, dont 90% étaient vietnamiens.

Les documents confisqués comprenaient, a-t-il indiqué, des livrets de famille, des cartes d’identité, des actes de naissance, des passeports, etc.

Article en khmer par Chan Sothyvong

Article en français par C. Nika