Le vice-PM Bin Chhin souligne le rôle important du CCA

AKP Phnom Penh, le 15 janvier 2019 —

Le vice-Premier ministre permanent, Bin Chhin, ministre du Conseil des ministres, a souligné le rôle important du Conseil culturel asiatique (CCA) dans la promotion de la diversité culturelle.

“Je suis optimiste sur le fait que le CCA jouera un rôle important dans la promotion de la diversité culturelle, la préservation des vestiges culturels, des manifestations culturelles et des savoirs traditionnels, ainsi que dans le rehaussement du dialogue interreligieux entre les peuples d’Asie et veillera à ce qu’ils soient utilisés comme des outils de paix, de réconciliation, de coopération et de développement durable dans la région et le monde”, a dit ce soir le vice-Premier ministre cambodgien dans son discours de clôture lors du lancement officiel du CCA dans la province de Siem Reap.

Fort du potentiel de sa riche culture, a-t-il ajouté, le Cambodge est toujours heureux de partager ses expériences avec d’autres pays du monde, en particulier ceux d’Asie, par le biais d’initiatives et de collaborations conjointes dans les domaines de la culture, de l’éducation, des sciences, de la recherche et de l’innovation, surtout dans le cadre du CCA.

Tout au long de la journée de réunion du CCA, des experts et des orateurs ont présenté des exposés et se sont activement engagés dans des discussions approfondies sur de nombreuses questions, notamment autour de quatre thèmes principaux : l’émergence d’un monde multi-conceptuel et d’une identité asiatique, la connectivité entre la culture et le développement durable, l’utilisation de la technologie pour la connectivité des civilisations, et l’établissement d’une communauté pour le destin commun en Asie.

Le vice-Premier ministre Bin Chhin a encouragé le Secrétariat du CCA à renforcer davantage sa coopération avec la Conférence internationale des partis politiques asiatiques (ICAPP) et l’UNESCO afin de transformer les idées et les recommandations de cette réunion en initiatives, plans d’action, projets et mesures concrets permettant de promouvoir efficacement la connectivité entre les peuples, les échanges culturels, la compréhension et le respect mutuels, la coopération étroite, la paix de longue date, le développement durable et la prospérité partagée dans la région et dans le monde.

A noter que le CCA a été créé en 2018 par la Conférence internationale des partis politiques asiatiques (ICAPP) qui compte plus de 350 partis politiques de 52 pays de la région.

Le Conseil est reconnu par l’UNESCO après la signature de l’accord tripartite, entre l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), l’ICAPP et le CCA, le 4 décembre dernier à Siem Reap.

Par C. Nika