Le Cambodge consacrera près de 600 millions de dollars à la mise en œuvre des plans d’action clés en 2019

AKP Phnom Penh, le 27 décembre 2018 —

Le Cambodge a prévu de dépenser quelque 595 millions de dollars américains pour mettre en œuvre des plans d’action prioritaires en 2019, a fait savoir hier le vice-Premier ministre Aun Pornmoniroth, ministre de l’Economie et des Finances, lors de l’ouverture du Séminaire national sur la formulation du plan de travail et du budget annuels pour 2019.

Sur le budget total, a-t-il précisé, 551 millions de dollars proviennent de l’Etat, dont environ 543 millions de dollars seront alloués aux administrations sous-nationales, soit une augmentation de 127 millions de dollars par rapport à 2018, et le reste, 44 millions dollars, est la contribution des partenaires au développement.

D’après le vice-Premier ministre, le Séminaire a pour objectif de refléter les progrès et les défis rencontrés dans la mise en œuvre du plan de travail et du budget en 2018 par le Comité national pour le développement démocratique sous-national (CNDD), et de permettre à toutes les parties concernées aux niveaux national et sous-national de débattre le projet de plan de travail et de budget du CNDD pour 2019.

Selon son site Internet, le CNDD est le mécanisme interministériel de promotion du développement démocratique par le biais des réformes de la décentralisation et de la déconcentration au Cambodge. Le CNDD est chargé de mettre en œuvre la loi sur la gestion administrative de la capitale, des provinces, des villes, des districts et des quartiers, la loi sur la gestion administrative des communes/quartiers et la politique de décentralisation et de déconcentration.

Organisé les 26 et 27 décembre par le CNDD, le Séminaire se clôtura cet après-midi sous la présidence de Samdech Kralahom Sâr Khéng, vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur.

Par C. Nika