Le Conseil culturel asiatique sera lancé à Siem Reap en janvier prochain

AKP Phnom Penh, le 13 décembre 2018 —

Le Conseil culturel asiatique (CCA) sera officiellement lancé vers mi-janvier de l’année prochaine dans la Cité des temples de Siem Reap du Cambodge, a fait savoir le vice-Premier ministre Bin Chhin, ministre du Conseil des ministres, dans une récente réunion.

D’après Ek Tha, porte-parole du Conseil des ministres, cette initiative régionale a été prise après que la Conférence internationale des Partis politiques asiatiques (ICAPP) ait décidé de mettre en place le mécanisme culturel avec le soutien de l’UNESCO.

Le Royaume du Cambodge a été élu parmi les 350 membres de l’ICAPP en tant qu’hôte grâce à son succès remarquable, avec l’aide de l’UNESCO, dans la protection, la restauration et la préservation de ses temples anciens, dont beaucoup ont été déjà classés sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

En avril dernier, Jose de Venecia, Jr., président fondateur et co-président du Comité permanent de l’ICAPP, a demandé au Premier ministre Hun Sèn d’être le président fondateur d’honneur du CCA. Mme Khuon Sudary sera la présidente du nouveau Conseil.

“Ce prochain événement culturel important montre que la communauté internationale a fait confiance au Cambodge en tant que leader dans le domaine de la conservation du patrimoine culturel et que le CCA jouera un rôle essentiel contribuant à la protection et à la préservation d’autres sites culturels en Asie”, a dit Ek Tha.

Les dirigeants du Cambodge et les hautes personnalités de 14 autres pays d’Asie se réuniront à Siem Rap pour la cérémonie de lancement prévue les 15 et 16 janvier, qui comprendra aussi une visite à Angkor et des représentations d’artistiques des pays invités dans le complexe d’Angkor classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1992.

Les pays invités sont le Népal, la Russie, le Japon, la Corée du Sud, la Chine, les Philippines, l’Indonésie, le Vietnam, la Thaïlande, le Laos, la Birmanie, le Pakistan, la Turquie et l’Inde.

Par C. Nika