Une Cambodgienne remporte le Prix franco-allemand des droits de l’homme et de l’Etat de droit

AKP Phnom Penh, le 11 décembre 2018 —

Mme Châk Sopheap, directrice exécutive du Centre cambodgien pour les droits de l’homme (CCHR), a été nommée lauréate du Prix franco-allemand des droits de l’homme et de l’Etat de droit.

Mme Châk Sopheap figure parmi les 15 lauréats de l’édition 2018 du Prix. Les autres personnalités viennent d’Afrique du Sud, de Chine, de Côte d’Ivoire, d’Egypte, de Guinée équatoriale, d’Inde, du Liban, de Mauritanie, du Pérou, de Russie, de Syrie, des Territoires palestiniens, de Thaïlande et du Venezuela.

Depuis 2016, ce prix est décerné chaque année à des personnalités qui ont contribué de façon exceptionnelle à la protection et à la promotion des droits de l’homme et de l’Etat de droit dans leur pays et au niveau international. Ce prix rappelle l’engagement constant de la France et de l’Allemagne en faveur des droits de l’homme et de l’Etat de droit et contribue à renforcer leur coopération dans ce domaine.

Par C. Nika