Le PM cambodgien préside la commémoration du 25e anniversaire du CIC-Angkor

AKP Phnom Penh, le 04 décembre 2018 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, a présidé ce matin dans la province de Siem Reap la célébration du 25e anniversaire du Comité international de coordination pour la sauvegarde et le développement du Site historique d’Angkor (CIC-Angkor).

Samdech Techo Hun Sèn a, à cette occasion, apprécié hautement les réalilsations du CIC-Angkor durant ces 25 ans derniers et exprimé ses profonds remerciements à toutes les parties concernées pour leur contribution active à la sauvegarde et au développement du Site historique d’Angkor.

A noter que le CIC-Angkor a été mis en place après l’inscription d’Angkor sur la Liste du patrimoine mondial le 14 décembre 1992. Le CIC-Angkor était l’une des conditions données par le Comité du patrimoine mondial pour accepter le site d’Angkor sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le CIC-Angkor s’est réuni régulièrement deux fois par an, assurant ainsi le suivi régulier de toutes les opérations menées sur le site avec l’assistance de quatre experts ad hoc dans le domaine de la préservation et de l’archéologie et trois dans le domaine du développement durable. Il s’agit du mécanisme international de coordination de l’assistance fournie par différents pays et organisations pour assurer la cohérence des différents projets et définir des normes de conservation dans la Charte d’Angkor.

Le CIC-Angkor est coprésidé par la France et le Japon. L’UNESCO assure le secrétariat permanent.

Selon un récent communiqué de presse de l’Entreprise d’Angkor, une institution étatique chargée de la gestion des revenus à Angkor, le Cambodge a gagné 104.527.531 dollars américains de la vente des billets d’entrée à 2.323.168 visiteurs étrangers au Parc archéologique d’Angkor pour les 11 premiers mois de cette année, soit une augmentation d’environ 9% par rapport à la même période de l’année dernière.

Sur ce montant, 4.646.336 dollars seront versés à la fondation pour soutenir les pédiatries Kantha Bopha.

A rappeler qu’en 2017, le Parc archéologique d’Angkor a attiré 2,45 millions de touristes internationaux, générant un revenu total de 107 millions de dollars.

Par C. Nika