Rencontre entre le PM cambodgien et la présidente népalaise

AKP Phnom Penh, le 1er décembre 2018 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn du Royaume du Cambodge s’est entretenu avec Mme Bidhya Devi Bhandari, présidente du Népal, pendant son séjour à Katmandou, au Népal, hier.

Samdech Techo Hun Sèn a transmis les salutations de Sa Majesté Norodom Sihamoni, Roi du Cambodge, à Mme Bidhya Devi Bhandari et l’a remercié de sa lettre de félicitations adressée à l’occasion du 65e anniversaire de l’indépendance nationale du Cambodge.

Le chef du gouvernement cambodgien a informé à Mme la présidente de sa première visite au Népal, grâce à laquelle, a-t-il espéré, les relations bilatérales entre les deux pays se resserreraient davantage. Il l’a également mise au courant de sa rencontre avec son homologue népalais, au cours de laquelle quatre accords de coopération, notamment l’accord sur l’exemption de visa pour les détenteurs de passeports diplomatique et officiel, l’accord sur le transport aérien, le mémorandum d’entente sur les consultations entre les deux ministères des Affaires étrangères dans les domaines politique et économique et le mémorandum d’entente sur la coopération culturelle ont été conclus pour renforcer la coopération entre les deux pays.

Samdech Techo Hun Sèn a remercié le gouvernement népalais d’avoir accordé un terrain au Cambodge pour la construction d’une pagode, ajoutant qu’il souhaitait revenir au Népal avec sa famille et visiter cette pagode cambodgienne.

Le Premier ministre a profité de cette occasion pour adresser, au nom de Sa Majesté le Roi, une invitation à Mme Bidhya Devi Bhandari à effectuer une visite au Cambodge à un moment approprié.

Pour sa part, Mme Bidhya Devi Bhandari a accepté l’invitation et a hautement apprécié le leadership de Samdech Techo Hun Sèn, qui a apporté la paix, la stabilité politique et le développement au pays.

A rappeler que Samdech Techo Hun Sèn est arrivé au Népal le 29 novembre pour une visite officielle et pour le Sommet Asie-Pacifique 2018.

Par C. Nika