CDC : La Chine en tête de la liste des investisseurs étrangers au Cambodge

AKP Phnom Penh, le 11 octobre 2019 —

Un haut officiel du Conseil pour le développement du Cambodge (CDC) a souligné que la Chine était le plus grand investisseur étranger dans le Royaume, suivie du Japon.

Au cours de la conférence de presse organisée hier par l’Unité des porte-parole du gouvernement royal, Chea Vuthy, secrétaire général adjoint du Comité cambodgien des investissements et du Comité cambodgien des zones économiques spéciales du CDC, a fait savoir que de 2016 à août 2019, le CDC avait approuvé 831 projets d’investissement représentant un capital total de 22,5 milliards de dollars américains.

Pendant cette période, les investisseurs chinois se sont classés au premier rang avec un capital d’investissement de 7,9 milliards de dollars, soit 35% du capital d’investissement total au Cambodge, suivis ceux du Japon (8%), du Vietnam (2,9%), de Singapour (1,85%), de Corée du Sud (1,7%), de Malaisie (1,36%), de Thaïlande (0,91%) et d’autres.

D’une année à l’autre, les activités d’investissement ne cessent d’augmenter tant en nombre de projets d’investissement qu’en capital d’investissement, a-t-il précisé.

Selon lui, le CDC a accordé son feu vert à 171 projets d’environ 3,6 milliards de dollars en 2016 ; à 183 projets de 6,3 milliards de dollars en 2017 et à 225 projets de 6 milliards de dollars en 2018.

« Pour les huit premiers mois de cette année, 222 projets d’investissement d’une valeur de quelque 6 milliards de dollars ont été approuvés, soit une augmentation de 81 projets de 1,8 milliard de dollars par rapport à la même période en 2018 », a-t-il ajouté.

Par Chanseng