La Banque nationale du Cambodge célèbre le 40e anniversaire de son rétablissement

AKP Phnom Penh, le 10 octobre 2019 —

La Banque nationale du Cambodge (BNC) fête aujourd’hui ses 40 ans après son rétablissement en 1979.

Une cérémonie commémorant le 40e anniversaire de son rétablissement a eu lieu ce matin dans la Salle de conférence Chaktomuk, à Phnom Penh, sous la présidence du Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn.

L’événement a attiré quelque 600 participants qui sont des membres de l’Assemblée nationale, du Sénat, du gouvernement royal, des membres du corps diplomatique accrédités au Cambodge, des représentants d’organisations nationales et internationales ainsi que des dirigeants et du personnel de la BNC.

S’exprimant à cette occasion, Samdech Techo Hun Sèn a hautement apprécié les réalisations de la BNC au cours des 40 dernières années et a formulé certaines recommandations en vue des progrès futurs de la banque.

A noter que la BNC est la banque centrale et l’autorité monétaire et de surveillance du Cambodge. La BNC a pour mission de déterminer et d’orienter la politique monétaire visant à maintenir la stabilité des prix afin de faciliter le développement économique dans le cadre de la politique économique et financière du Royaume.

En tant qu’autorité monétaire, la BNC est le seul émetteur du riel khmer, la monnaie nationale. Cela aide à maintenir la stabilité monétaire.

En tant qu’autorité de surveillance, la BNC a le pouvoir d’attribuer et de retirer des licences, de réglementer et de superviser les banques et les institutions financières au Cambodge. La BNC effectue également des analyses économiques et monétaires régulières, publie divers ouvrages, supervise les systèmes de paiement du pays, établit l’équilibre des paiements et participe à la gestion des créances en matière de dette extérieure.

La BNC a une histoire riche et complexe. Elle a été créée le 23 décembre 1954, après l’indépendance du pays du protectorat français et la fermeture de l’Institut d’Émission (l’imprimerie des trois pays indochinois). La Banque a acquis l’autonomie de l’impression de riel en tant que monnaie nationale et de la gestion du système bancaire cambodgien.

Ensuite, de 1975 à 1979, la BNC a été fermée pendant le régime des Khmers rouges. Le bâtiment a été détruit, le système bancaire s’est effondré et l’utilisation des billets de riel en khmer a été supprimée. La Banque a été rétablie en 1979 et a émis le riel khmer. Le pays était alors en train de passer d’une économie planifiée à une économie de marché.

A l’heure actuelle, la BNC compte 21 succursales dans les 25 provinces et capitale, avec 1.364 membres du personnel.

(Photo: Hun Yuthkun)

Par C. Nika