Le PM cambodgien abordera la question des droits de l’homme à Genève cette semaine

AKP Phnom Penh, le 1er juillet 2019 —

Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, soulèvera cette semaine au bureau de l’ONU à Genève, en Suisse, la situation des droits de l’homme au Cambodge

Tout en présidant ce matin à Phnom Penh la cérémonie de transfert de la gestion des écoles spéciales pour enfants sourds ou aveugles de l’Organisation Krousar Thmey au ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports et l’inauguration officielle de l’Institut national pour l’éducation spéciale, Samdech Techo Hun Sèn a dit qu’il prononcerait un discours sur les progrès des droits de l’homme au Cambodge, le 4 juillet prochain, au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

Samdech Techo Hun Sèn a également exprimé le souhait d’inviter le fondateur de l’Organisation Krousar Thmey, Benoît DUCHATEAU-ARMINJON, à assister à cet événement, car ce dernier est un témoin vivant du fait que le peuple cambodgien bénéficie du développement au Cambodge depuis 1991.

Selon le chef du gouvernement cambodgien, les droits de l’homme n’existent ni en temps de guerre, ni sous les bombardements et les meurtres quotidiens. « Si nous parlons de progrès, nous devons regarder en arrière il y a 40 ans et comparer […] », a-t-il souligné.

Par C. Nika