La Hongrie toujours à côté du Cambodge

AKP Phnom Penh, le 14 juin 2019 —

La Hongrie a réitéré son soutien au Cambodge et envisage de renforcer encore leur coopération dans les cadres bilatéraux et multilatéraux.

C’était l’esprit de la rencontre hier soir à Budapest, en Hongrie, entre le Premier ministre cambodgien, Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, et son homologue hongrois, Viktor Orban.

Viktor Orban a commencé avec un accueil chaleureux et de profonds remerciements à Samdech Techo Hun Sèn pour sa première visite officielle dans ce pays d’Europe centrale.

La Hongrie donne la priorité à la coopération entre l’Union européenne (UE) et l’ASEAN, tandis que le Cambodge, sous la direction de Samdech Techo, joue un rôle essentiel dans la région, a souligné Viktor Orban.

En ce qui concerne le programme Tout sauf les armes (TSA), le chef du gouvernement hongrois a compris qu’il s’agissait d’un problème entre le Cambodge et l’UE. Toutefois, a-t-il affirmé, la Hongrie sera toujours à côté du Cambodge et le pays ne souhaite pas voir le désordre politique, commercial et économique.

Il a également promis de persuader d’autres pays européens sur cette question.

De son côté, le Premier ministre cambodgien a remercié son homologue hongrois pour son accueil chaleureux et son soutien sans faille au Cambodge. Il s’est engagé à se rendre de nouveau en Hongrie pour le prochain Sommet de l’eau de Budapest, en 2019.

Profitant de l’occasion, Samdech Techo Hun Sèn a demandé à la Hongrie d’examiner la possibilité d’aider le Cambodge dans la restauration du Temple de Koh Ker.

Les deux parties ont, par ailleurs, évoqué l’intérêt des investissements hongrois au Cambodge, notamment dans le secteur bancaire.

A noter que Samdech Techo Hun Sèn est arrivé en Hongrie pour une visite officielle de deux jours. Après la visite dans le pays, Samdech Techo dirigera le 15 juin sa délégation à la cinquième Conférence sur l’interaction et les mesures de renforcement de la confiance en Asie (CICA), qui se tiendra dans la ville de Douchanbé, au Tadjikistan – où il prononcera son discours et prendra part à des réunions.

Article en khmer par Chim Nary
Article en français par C. Nika