Les autorités cambodgiennes intentent une action en justice contre la société GCG Asia

AKP Phnom Penh, le 17 mai 2019 — 

Un couple a été arrêté pour son implication dans l’affaire de la GCG Asia Co., Ltd., qui avait diffusé de fausses informations utilisant le nom et des photos du Premier ministre cambodgien. 

Le bureau de la société situé dans le quartier Wat Phnom, arrondissement Daun Penh, à Phnom Penh, a été temporairement fermé ce matin. 

Cette action en justice a été prise après que Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, eut rejeté les informations publiées sur le site Internet de la société GCG Asia : http://gcgasiacoin.com. 

Dans un message de Facebook hier soir, le chef du gouvernement royal a déclaré que la GCG Asia avait utilisé son nom et ses photos sur son site Internet annonçant qu’il soutenait et inaugurerait cette société le 20 mai 2019. 

En même temps, a-t-il ajouté, cette société a affirmé que la Banque nationale du Cambodge et la Banque de Chine (succursales) au Cambodge étaient ses partenaires pour la crypto-monnaie. 

Selon l’Ambassade d’Indonésie au Cambodge, la GCG Asia est une société présente sur la liste noire, a souligné le Premier ministre. 

« En tant que Premier ministre du Cambodge, je voudrais nier les informations publiées sur le site Internet de cette société », a dit Samdech Techo Hun Sèn, appelant les autorités compétentes à mener une enquête sur cette affaire, et tous les hommes d’affaires et les gens à se méfier des transactions sans licence de la crypto-monnaie. 

Avant l’arrestation, la Banque nationale du Cambodge a également rendu public un avertissement, précisant qu’elle n’a aucune coopération ni association avec la GCG Asia. 

« Veuillez noter que la GCG Asia utilise frauduleusement le logo et le nom de la Banque nationale du Cambodge sur son site Internet et son réseau social à des fins frauduleuses. La Banque nationale du Cambodge déclare qu’elle n’a jamais reconnu ni été associée à la GCG Asia. Nous intentons des poursuites judiciaires contre cette fausse nouvelle de la GCG Asia et condamnons cet acte illégal », a dit la banque dans l’avertissement. 

Par C. Nika