Sa Majesté le Roi rentre de Pékin

AKP Phnom Penh, le 16 mai 2019 — 

Sa Majesté Preah Bat Samdech Preah Boromneath Norodom Sihamoni, Roi du Cambodge, est arrivé au pays cet après-midi après avoir passé trois jours à Pékin, en Chine pour participer à la première Conférence sur le dialogue des civilisations asiatiques. 

Le monarque a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international de Phnom Penh par Samdech Akka Moha Ponhea Chakrei Héng Samrin, président de l’Assemblée nationale ; Samdech Vibol Sena Pheakdei Say Chhum, président du Sénat ; et le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn ainsi que de nombreux autres hauts officiels et l’ambassadeur chinois au Cambodge, Wang Wentian. 

Dans son discours prononcé à la première Conférence sur le dialogue des civilisations asiatiques, le 15 mai, Sa Majesté le Roi a hautement apprécié l’initiative de Xi Jinping d’organiser cette conférence dans le but de promouvoir le dialogue entre les différentes civilisations asiatiques, de renforcer la compréhension régionale et de rehausser la coopération régionale. 

Ce forum contribuera grandement et efficacement à consolider les bonnes relations entre les pays asiatiques, à approfondir la compréhension mutuelle et à améliorer la coopération avec la paix, la fraternité et l’amour, a souligné le monarque cambodgien. 

Le Cambodge est parmi les pays d’Asie qui ont été influencés par le bouddhisme et l’hindouisme au début de notre histoire et était un lieu où les diplomates indiens et les diplomates et commerçants chinois se sont rencontrés il y a plusieurs siècles. Ces relations ont énormément contribué au progrès de la culture khmère et nous avons formé la célèbre civilisation angkorienne, a-t-il dit. 

En outre, Sa Majesté le Roi a noté que le monde était maintenant dans le développement scientifique et matériel sans précédent. Mais avec ces progrès, a-t-il ajouté, les normes morales et éthiques de la société sont également dévalorisées. La dégradation de la vertu morale et sociale porte gravement atteinte à la dignité humaine, et à la durabilité de la culture et de l’avenir de la société. 

Dans ce contexte, a déclaré le souverain cambodgien, l’important est de renforcer l’esprit de responsabilité commune vis-à-vis de l’avenir de l’Asie et de l’humanité par le respect mutuel et honnête, la compréhension mutuelle, le soutien mental et l’échange d’idées et de connaissances, ce qui renforceront la confiance mutuelle et la coopération avec honnêteté et unité pour le développement de l’Asie. 

Selon l’agence de presse chinoise, Xinhua, la Conférence sur le dialogue des civilisations asiatiques a été initiée par le président chinois, Xi Jinping, en 2015 lors de l’ouverture du Forum de Boao, visant à promouvoir le dialogue entre les différentes civilisations asiatiques, à renforcer la compréhension régionale et à rehausser la coopération. 

Ayant pour thème “les échanges et la compréhension mutuelle entre les civilisations asiatiques et une communauté de destin”, la première Conférence a attiré des délégués de différents pays à échanger leurs points de vue sur de multiples plateformes. La conférence a une cérémonie d’ouverture et six forums parallèles, ainsi que un carnaval des cultures asiatiques, la semaine de la civilisation asiatique et un festival de la cuisine asiatique. 

Des dirigeants d’Asie et d’autres pays, des directeurs d’organisations internationales concernées et des représentants des secteurs de la culture et de l’humanité sont aussi présents à la conférence qui a commencé depuis le 15 mai. 

Au cours de son séjour à Pékin, Sa Majesté le Roi a également accordé des audiences royales au président chinois, Xi Jinping, et au vice-président chinois, Wang Qishan, durant lesquelles les deux parties ont réaffirmé leur détermination de rehausser la coopération de partenariat stratégique global des deux pays à un niveau supérieur. 

Par C. Nika