Editorial : Le Nouvel An arrive ! Continuons les efforts conjoints pour avancer le “navire cambodgien” vers l’objectif 2050

AKP Phnom Penh, le 14 avril 2019 —

L’ancienne année 2562 BE a presque terminé et la nouvelle année 2563 BE arrivera dans quelques heures, nous profitons donc de cette occasion pour souhaiter bonne année à tous les lecteurs et prier la nouvelle déesse de continuer à protéger le Cambodge pour qu’il atteigne son objectif en 2050.

Chers lecteurs, même si au cours de l’année écoulée, notre société et notre pays étaient encore confrontés à l’injustice, à des conflits fonciers, à la corruption et à d’autres actes négatifs, nous avons travaillé dur sur la même voie, sous la même Constitution et sous l’ombre fraîche de Sa Majesté le Roi pour pousser notre “navire cambodgien” à se progresser comme prévu.

Comme l’a souligné Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn, Premier ministre du Royaume du Cambodge, dans son message à ses compatriotes à l’occasion du Nouvel An traditionnel khmer, l’économie cambodgienne devrait connaître une croissance d’environ 7,5% l’an dernier. Cette forte croissance se reflète dans les progrès réalisés dans l’industrie, la fabrication, la construction, l’agriculture et les services tels que le tourisme et l’immobilier. Mais le plus intéressant est que le Cambodge est en train de transformer sa structure économique d’un pays basé sur l’agriculture à un pays basé sur l’industrie et les services. Le Cambodge a mené une politique macroéconomique prudente, stabilisé l’économie et promu la diversification économique, la compétitivité ainsi que la production et la consommation locales. Le volume du commerce international a atteint plus de 29,8 milliards de dollars américains, tandis que les exportations étaient évaluées à plus de 12,8 milliards de dollars. Le taux de change est resté stable, le taux d’inflation était à un niveau faible et gérable, et les réserves de change ont augmenté chaque année grâce à une bonne croissance de l’investissement étranger et à un meilleur équilibre de la balance des paiements.

Les indicateurs sociaux montrent que le niveau de vie de la population s’est amélioré, en particulier le PIB par habitant est passé de 1.042 dollars en 2013 à 1.563 dollars en 2018. Le taux de pauvreté a fortement diminué, passant de 53,5% en 2004 à environ 9% en 2018 et continuera à encore baisser dans la nouvelle année. L’écart de revenu a été aussi minimisé constamment.

Au cours de l’année passée, le Cambodge a obtenu d’importantes réalisations dans de nombreux domaines, notamment la construction d’infrastructures comme ponts et routes. Le pays construit actuellement une voie express reliant Phnom Penh à Sihanouk-ville et a restauré le réseau de chemin de fer afin de le relier aux pays voisins au cours de la prochaine année, etc.

Pour le secteur de l’énergie, les centrales hydroélectriques et au charbon ont généré au total plus de 9,6 milliards de kilowattheures d’électricité, une hausse de 24,89% par rapport à 2017. Quelque 2,55 millions de ménages, soit environ 72,16% des 3,38 millions de ménages, ou environ 87% des 14.383 villages à travers le pays ont accès à l’électricité, jusqu’en 2018. Néanmoins, à la fin de cette année, nous faisons face à une pénurie d’électricité d’environ 400 mégawatts, mais les autorités compétentes ont affirmé qu’elles faisaient de leur mieux pour résoudre ce problème pendant cette nouvelle année.

En ce qui concerne la riziculture, le Royaume a produit plus de 10,6 millions de tonnes de paddy durant l’année 2562 BE, soit une augmentation de 2,63% par rapport à l’année précédente, avec un surplus de plus de 6,2 millions de tonnes de paddy ou environ 4 millions de tonnes de riz décortiqué destiné à l’exportation. Le pays a exporté plus de 620.000 tonnes de riz décortiqué sur les marchés étrangers l’an dernier.

Les secteurs industriel et artisanal du Cambodge se sont développés constamment. Il existe actuellement plus de 1.500 usines, dont la plupart sont des usines de vêtements et de chaussures, et plus de 156.890 lieux d’artisanat et petites et moyennes entreprises, générant plus d’un million d’emplois.

Le secteur de la construction est également en plein essor avec plus de 1.080 bâtiments, de 5 à 40 étages, à Phnom Penh et dans certaines provinces. Le nombre de touristes internationaux dans le Royaume a été enregistré à environ 6,2 millions en 2018, soit une croissance de 10,7%, créant ainsi plus de 620.000 emplois directs et plus d’un million d’emplois indirects et générant un revenu total d’environ 4,4 milliards de dollars, une hausse de 15,13%.

Concernant les affaires étrangères, le gouvernement royal a mené avec des résultats fructueux ses missions diplomatiques et sa coopération internationale dans tous les domaines. En 2020, le Cambodge accueillera le 13e Sommet de l’ASEM (Asia-Europe Meeting). Le gouvernement royal a, en outre, contribué à la paix dans le monde en envoyant ses troupes dans des missions de maintien de la paix sous l’égide de l’ONU dans de nombreux pays.

Ce sont là quelques réalisations majeures issues de nos efforts communs au cours de l’année 2562 BE. C’est pourquoi nous devons nous efforcer de maintenir les réalisations existantes et de les utiliser comme base pour d’autres réalisations dans l’avenir, et en même temps, nous devons protéger la paix, la stabilité politique, la sécurité et l’ordre public conformément à la Constitution et à la devise nationale “Nation, Religion, Roi”, et surtout continuer à éliminer les actes négatifs qui subsistent afin que notre navire et notre société voient davantage de progrès et réalisent notre ambition de devenir une nation à revenu élevé en 2050.

Par C. Nika