Le Premier ministre rappelle l’objectif d’exportation d’un million de tonnes de riz

AKP Phnom Penh, le 14 mars 2019 —

Le Premier ministre Samdech Akka Moha Sena Padei Techo Hun Sèn a rappelé ce matin l’objectif d’exporter au moins un million de tonnes de riz décortiqué que le pays n’a pas pu atteindre ces dernières années.

S’adressant à la cérémonie de clôture de la réunion annuelle du ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche, Samdech Techo Hun Sèn a souligné que les coûts de production de riz au Cambodge étaient élevés et a donc appelé toutes les parties concernées, en particulier le ministère de l’Agriculture, le ministère des Ressources en eau et de la Météorologie, de faire de leur mieux pour aider à réduire les coûts de production.

« Nous n’avons jamais gagné l’enchère pour exporter notre riz vers les Philippines, contre le Viet Nam et la Thaïlande, car nos coûts de production sont élevés, alors toutes les parties concernées devraient vérifier ce point […] », a-t-il dit.

En même temps, Samdech Techo Hun Sèn a encouragé toutes les parties concernées à promouvoir le potentiel du riz décortiqué cambodgien, à mener des recherches et à accroître la compétitivité du riz décortiqué local ainsi que d’autres produits agricoles.

Le chef du gouvernement royal a également exhorté le secteur privé à investir dans des produits potentiels pour soutenir l’agriculture, tels que les engrais agricoles… pour réduire les dépenses en engrais importés afin d’aider les paysans locaux.

A rappeler que l’année dernière, le Cambodge a exporté 626.225 tonnes de riz décortiqué vers les marchés de 62 pays. La Chine était le plus grand marché achetant 27,17% ou 170 154 tonnes de riz cambodgien, suivie de la France et de la Malaisie avec respectivement 86.050 et 40.861 tonnes, selon un rapport du Secrétariat du Guichet unique de services.

Les exportations enregistrées en 2018 ont été effectuées par 87 exportateurs de riz. Le Cambodge a exporté 635.679 tonnes de riz décortiqué en 2017.

Le Royaume avait fixé un objectif d’exportation de riz décortiqué d’un million de tonnes en 2015, mais n’a pas encore atteint cet objectif.

Par C. Nika