Le Cambodge marque la Journée internationale de la protection de la couche d’ozone

AKP Phnom Penh, le 17 septembre 2018 —

Le Cambodge a rejoint hier d’autres pays du monde pour célébrer la Journée internationale pour la préservation de la couche d’ozone sous le thème « Gardons la tête froide et poursuivons nos efforts : le Protocole de Montréal ».

Selon le ministère de l’Environnement, la célébration a pour but d’inciter les gens de tous les milieux à continuer à garder la terre froide et à féliciter le succès du Protocole de Montréal dans la prévention du réchauffement climatique et dans l’élimination de presque toutes les substances nocives pour la couche d’ozone.

Au début de ce mois-ci, le ministère de l’Environnement a organisé un séminaire sur la mise en œuvre du Protocole de Montréal sur les substances qui appauvrissent la couche d’ozone.

A noter que le 16 septembre est une journée spéciale pour célébrer la date de la signature du Protocole de Montréal en 1987. La Journée est principalement destinée à sensibiliser les gens sur des sujets liés aux changements climatiques et à l’appauvrissement de la couche d’ozone, ainsi qu’à la recherche des solutions pour la préserver.

D’après l’ONU, la couche d’ozone, un bouclier fragile de gaz, protège la Terre de la partie nuisible des rayons du soleil, contribuant ainsi à préserver la vie sur la planète. En tant que tel, il est primordial de protéger la couche d’ozone contre les substances nocives telles que les hydrochlorofluorocarbones (HCFC) qui sont des substances appauvrissant la couche d’ozone et de puissants gaz à effet de serre qui contribuent à l’amincissement de la couche d’ozone.

A noter que le Cambodge est devenu membre du Protocole de Montréal depuis le 27 juin 2001. Le Royaume a réussi à éradiquer les CFC (chlorofluorocarbones) en 2010 et a accordé une attention particulière à la réduction des HCFC.

Par C. Nika