Le Parc archéologique d’Angkor génère plus de 18,5 millions de dollars pendant les dix premiers mois

AKP Phnom Penh, le 1er novembre 2020 — Le Parc archéologique d’Angkor dans la province de Siem Reap n’a obtenu que 18.549.905 dollars américains grâce à la vente des billets d’entrée, au cours des dix premiers mois de cette année.

Selon un communiqué de presse de l’Entreprise d’Angkor, l’agence étatique chargée de la gestion des revenus d’Angkor, rendu public le 1er novembre, le chiffre montre une baisse de 77% par rapport à la même période de l’année dernière.

Les billets ont été vendus à 398.485 touristes étrangers, soit une baisse de 77,91% par rapport à la période correspondante de 2019.

Sur les revenus, 796.970 dollars ont été remis à la Fondation cambodgienne de Kantha Bopha pour soutenir les activités humanitaires des pédiatries Kantha Bopha.

Seul en octobre, 2.244 touristes étrangers ont visité le Parc archéologique d’Angkor, générant 93.598 dollars comme revenus, soit une baisse respective de 98,41% et 98,53%.

De plus, durant les dix premiers mois, le Temple de Koh Ker dans la province de Preah Vihear a gagné au total 89.830 dollars de la vente de billets d’entrée à 8.983 visiteurs étrangers.

Le secteur du tourisme au Cambodge, comme celui d’autres pays du monde, a été gravement touché par la pandémie COVID-19.

 (Photo : Ministère du Tourisme)

Par C. Nika